Autour de la gauche de faire parler d’elle aujourd’hui.

Il semblerait, en effet, qu’un accord soit impossible entre Jean Luc Mélenchon et Benoît Hamon malgré de nombreux contacts depuis que ce dernier a remporté la primaire de son camp en janvier.

Nous avons pu remarquer que Jean Luc Mélenchon n’avait pas mâché ses mots pour adresser une fin de non-recevoir à son camarade lors de son invitation sur le plateau de BFM TV vendredi dernier.

Il a proposé ensuite à Benoît Hamon de se rallier à sa candidature. Bien sûr, celui-ci, en déplacement au Portugal, n’a pas attendu pour décliner son offre et lui faire comprendre qu’il n’avait pas besoin de lui pour faire gagner la gauche.

De nouveau, ce dimanche, Benoît Hamon, invité du “Grand Jury” RTL/LE FIGARO/LCI a enfoncé le clou, restant sur ses positions et refusant de faire des concessions.

Jean Luc Mélenchon ne s’est pas fait attendre pour lui répondre et juger que la situation devenait consternante….c’est peu de le dire!

On a réellement l’impression d’assister à une course aux égos, un jeu de chasse au chat et à la souris! Tout cela prêterait à rire si l’échéance n’était pas aussi importante et si le risque n’était pas celui de la victoire du FN.

Jusqu’à quand les élites politiques de tous bords continueront à ignorer la montée en puissance menaçante du parti de Marine Le Pen?

Faut-il en arriver à une écrasante victoire du FN au lendemain du premier tour pour qu’un sursaut républicain fasse jour?

A force de jouer au loup, il finira bien un jour par l’emporter…

K L