Ce film est tiré du livre “Godard mon amour ” et va relater l ‘histoire de la première épouse  de l’emblématique réalisateur JEAN LUC GODARD, ANNE WIAZEMSKY de 20 ans sa cadette . Le film débute par une vision de mai 68 et tous ses bouleversements. Un parallèle est fait pour expliquer la crise du couple avec l’époque.  Période de rupture incarnée par la relation avec les faits historiques et la vie sociale et affective des acteurs. On arrive a en rire  mais on sent bien Ô combien  JEAN LUC GODARD est un personnage complexe  !

 Il fallait sur la base du récit autobiographique de la première épouse du réalisateur  revenir sur cette personnalité qui a un moment donné, fait opérer avec d’autres réalisateurs européens en particulier un tournant radical et historique à la création cinématographique mondiale. On pourrait dire que le mouvement  des réalisateurs de la nouvelle vague dont les films JEAN LUC GODARD furent très emblématiques dans les années 1960 comme ” Pierrot le Fou” “Masculin Féminin” “Le Mépris” ” A bout de souffle” etc.

JEAN LUC GODARD avec tous les réalisateurs du mouvement nouvelle vague incarnaient en fait cette époque historique de grande mutation sur le plan de la politique et de la société dont les points culminants furent la lutte contre la guerre du Vietnam, Mai 68, La fin de la Décolonisation  et encore beaucoup d’autres épisodes. Le cinéma montrait bien en ces temps là, qu’il était le miroir de la société. Le travail cinématographique et les réflexions intellectuelles de JEAN LUC GODARD ont totalement accompagné cette mutation. JEAN LUC GODARD faisait tourner son épouse dans ses films, ce qui ne l ’empêchait pas d’exprimer  en toutes circonstances son engagement idéologique aux côtés du maoïsme. Le film comme le livre ne décrivent pas toujours un JEAN LUC GODARD sympathique mais n’hésitent pas à le dépeindre comme attachant et débordant d ‘humour ! Un film qui retranscrit assez fidèlement l ‘histoire, l’époque et les personnages qui l’ont habités ! A voir absolument !

MF